Det kolde gys ou le frisson froid !

 

Aujourd’hui on parle beaucoup de la course au bonheur, mais le bonheur ne résume t’il pas aux petites choses du quotidien que nous faisons, par le bien être ; par une séance au sauna par exemple. C’est ce que l’association danoise « Des Kolde Gys » propose à ces adhérents.

Petit retour en arrière !

En me baladant le long de la plage à Amager Ost, à l’est de la capitale en mars 2017, je tombais sur des danois entrain de se baigner, tout nus ! Je les voyaient ensuite disparaitre dans ces cabanons bleus …

Une fois mon séjour fini, rentrée en France, ce lieu atypique et original m’obsédait. Je me suis documentée pour comprendre pourquoi les danois s’infligeaient de se  baigner dans une eau gelée.

J’aime aller là ou les gens ne pensent pas aller, j’aime découvrir des lieux originaux, comprendre les traditions dans les pays que je visite. C’est une source essentielle pour comprendre le monde dans lequel nous vivons. Mes voyages me permettent de mettre l’accent sur des traditions, mais aussi d’observer ces paysages magnifiques que nous sommes en train de détruire.

Bref, je retourne en septembre dernier à Copenhague pour voir une amie. Il fallait que je comprenne et que j’immortalise ce lieu en photos.

Ce qu’il faut savoir c’est que, contrairement aux français, qui voient toujours le verre à moitié plein et relativement pessimistes, les Danois ont basé la notion de bonheur, sur des critères de bien être et d’altérité. D’ailleurs le froid les obligent à un retour sur soi, comme « le hygge » qui prend tout son sens ici. Aussi, les journées sont courtes, ce pays est plongé pendant des mois dans l’obscurité, ce qui peut entraîner des petites chutes dépressives. Ils ont donc besoin de chaleur et surtout humaine. C’est ce qu’on appelle « The Scandinav paradox ».

C’est dans cette lignée que l’association « Des Kolde Gys » (le frisson froid) s’est créée. Dans un esprit convivial et solidaire, les adhérents se retrouvent lors de longues journées d’hiver. Le but étant de se réunir pour partager un moment convivial et prendre un shoot de chaleur du 1er Octobre au 30 Avril. Chaque année ce lieu réuni près de 6 000 adhérents, un havre de paix pour ces Danois, à la recherche d’un lieu paisible. C’est ce que m’explique l’un d’entre eux dont je croise le regard. «Ce lieu me permet de me détendre, j’y vais quasi tous les soirs de la semaine pour évacuer le stress accumulé pendant ma journée de travail et me ressourcer». En hiver, les adhérents peuvent se baigner dans l’eau glacée pour ensuite prendre un shoot de chaleur dans les saunas (les cabanes bleues), mis à disposition.

Vous avez aimé ce travail ? Vous êtes curieux ?